lundi 18 Déc 2017

La Zona Sur (Région Sud)

El Norte Grande | El Norte Chico | La Zona Central | La Zona Sur | La Patagonia | Archipiélago Juan Fernandez | Isla de Pascua

De Constitucion (ou Linares) à Chaiten

Il est sûr et certain qu’on pourrait polémiquer sur les frontières de ce que j’ai choisi d’appeler la zone sud puisque le nord de cette région (qui correspond plus ou moins à la région du Bio-Bio) pourrait tout aussi bien être rattaché à la partie sud de la zone centrale…
Bref, avant que vous ne perdiez totalement la boussole, si j’ai choisi de délimiter ainsi la zone sud c’est que dès que l’on dépasse Linares, il est absolument évident que l’on s’éloigne de l’influence de la capitale. Et si vous me le permettez, je ferai - dans cette région – 3 subdivisions : la région donc du fleuve Bio-Bio, la Araucanie, et la région des lacs avec un focus spécial sur l’ile de Chiloe.

C’est dans la Region du Bio-Bio que se trouvent les grandes villes de Concepcion (2ème agglomération du pays en termes de population et deuxième grand pôle universitaire) et de Chillan ( célèbre pour être la ville natale de Bernardo O’Higgins, considéré comme le « Père de la Patrie », mais célèbre aussi pour son marché et pour son centre de ski, « las termas de Chillan » à moins de 80km). Pour le coup d’œil je vous suggère une petite excursion vers « El Salto del Laja » et ses spectaculaires chutes d’eau de plus de 50m de hauteur.

L’attrait de l’Araucanie tient autant à son histoire qu’à ses sites touristiques. C’est le principal lieu de peuplement des indiens « Mapuches » (ou Araucans) dont vous avez peut-être eu l’occasion de suivre les luttes pour la reconnaissance de leur territoire, de leurs droits, de leur culture etc… Pour l’anecdote ( avec encore un soupçon de chauvinisme !) sachez que c’est un aventurier français – Antoine de Tounens* – qui, le 17 novembre 1860, fonda l’éphémère royaume d'Araucanie, qu'il dota d'une constitution et dont il se proclama roi sous le nom d'Orélie-Antoine1er. Cela dit c’est une région qui compte de nombreuses sources thermales et qu’il peut être agréable et même sympathique d’y aller faire un tour – sinon pour se faire soigner – tout du moins pour y passer la journée et se
baigner dans des eaux réputées pour leur vertus thérapeutiques.

* Si cela vous intéresse, vous pouvez lire le roman de Jean Raspail, Grand prix du roman de l’Académie Française 1981: Moi, Antoine de Tounens, roi de Patagonie.

La région des Lacs, pour sa part offre une grande variété de paysages et de lieux dignes d’intérêt. Les cimes des volcans toujours en activité se reflètent dans les eaux des lacs où souvent on peut se baigner et sur les bords desquels se sont édifiées de charmantes petites localités. A titre d’exemple je citerai Pucon (à côté du volcan et lac Villarica),Panguipulli au bord du lac du même nom et sous le volcan Choshuenco, ou encore Frutillar et Puerto Varas, sur les rives du lac LLanquihue dominé par le volcan Osorno. Et n’oublions pas de préciser qu’à partir de Petrohue et en traversant le lac de Todos los Santos jusqu’à Peulla on peut ainsi se rapprocher de la frontière Argentine.

Quant à l’ile de Chiloe à laquelle on accède par un bac en provenance de Puerto Montt, c’est en fait un archipel composé de toute une série de petites iles ou ilots, mais principalement de la « isla grande » (la grande ile) où se trouvent les 3 villes principales : Ancud (juste de l’autre côté du canal de Chacao qui sépare l’ile du continent), Castro (la capitale avec sa belle cathédrale de bois peinte en jaune et mauve et ses jolies maisons sur pilotis) et Quellon (la plus australe d’où on peut apercevoir précisément les rivages les plus au sud du continent). Chiloe aura de quoi vous séduire tant par ses églises (il y en a près de 150 dont certaines sont classées par l’UNESCO) que par les légendes qui l’entourent (il y a une véritable mythologie « chilote » construite autour de personnages mi humains mi monstres marins et d’histoires de vaisseaux fantômes) que par sa gastronomie spéciale basée autant sur les produits de la mer que sur la pomme de terre. Rien de surprenant quand on sait que les habitants de Chiloe affirment qu’elle est précisément originaire de leur ile. Vrai ou faux, peu importe. L’essentiel étant que vous trouverez sur les marchés plus d’une centaine de variétés !

POUR SE RENDRE DANS LA RÉGION SUD :

En avion:  Lan Chile dessert Concepcion, Osorno, Pucon, Puerto Montt, Temuco et Valdivia.
                 Sky Airline dessert Concepcion,  Puerto Montt, Temuco et Valdivia.

En car : De nombreuses compagnies de cars (qu’on appelle « buses ») desservent la  Région Sud (Tur bus https://www.turbus.cl, Pullman bus http://www.pullman.cl, etc…) mais le grand spécialiste de la région reste Cruz del  Sur http://www.busescruzdelsur.cl/  qui offre l’avantage de pouvoir vous conduire jusqu’à l’ile de Chiloe sans changement de bus en passant directement sur le bac. 

 

             Pour les connaître toutes vous pouvez vous adresser soit  à l’office de tourisme de la ville où vous vous trouvez (http://www.sernatur.cl) soit directement au Terminal de bus. A Santiago http://www.terminaldebusessantiago.cl.