lundi 18 Déc 2017

El Norte Chico (le Nord du Chili)

El Norte Grande | El Norte Chico | La Zona Central | La Zona Sur | La Patagonia | Archipiélago Juan Fernandez | Isla de Pascua

De Caldera (ou Copiapo) à Pichidangui

 

C’est la fin du désert et le retour à une nature plus verdoyante. Différentes espèces de cactus s’étalent sur le flanc des collines, les rivières serpentent doucement vers la mer et les paysages reprennent des teintes plus contrastées.

A partir de Caldera on peut voyager à la découverte de nombreux villages côtiers, comme Bahía Inglesa par exemple, où vous aurez tout loisir de profiter de jolies plages tout en dégustant d’excellents poissons et fruits de mer.


La Serena,deuxième ville historique du Chili fondée peu après Santiago en 1544, et lieu de villégiature pour les habitants de la capitale, est une charmante station balnéaire au charme suranné qui n’est pas sans rappeler la vieille Andalousie.
C’est aussi le point de départ vers la vallée de l´Elqui, lieu d´une intense activité arboricole et vinicole qui fonde sa réputation sur le fameux « pisco », cette eau de vie de raisin à base de laquelle se prépare l’apéritif traditionnel chilien ( le pisco sour) mélange de jus de citron, de sucre et bien évidemment de pisco.
De multiples petits villages, très typiques de la région (comme Vicuña, lieu de naissance de la célèbre poétesse – prix Nobel de littérature – Gabriela Mistral) ponctuent ce tour entre les vignes ou les observatoires astronomiques.
C’est en effet sa situation sous le ciel le plus clair de la planète grâce à un climat caractérisé par la douceur des températures, un fort ensoleillement en été et un niveau de précipitations encore très faible, ainsi qu’une absence de pollution qui a fait que cette région a été choisie pour la construction d’observatoires astronomiques comme La Silla, Tololo, Las Campanas etc…
Et c’est peut-être aussi la raison pour laquelle cette vallée attire toutes sortes de groupes ésotériques ou autres admirateurs du soleil – ou de la lune – ainsi que des « chercheurs d’ovni » qui ont choisi d’explorer son ciel mythique et mystique en même temps.
En effet, deux parmi les grandes fêtes religieuses du Chili se déroulent dans cette région du « Norte Chico » : celle de la Virgen del Rosario (Vierge du Rosaire) à Andacollo (entre le 23 et le 27 décembre) et celle du Niño Dios (Enfant Dieu) à Sotaqui ( vers le 6 janvier, pour l’Epiphanie).

Un peu plus au sud, à une trentaine de kilomètres de Ovalle se trouve « El Monumento Nacional Valle del Encanto » où l'on peut admirer des pétroglyphes de la civilisation El Molle (datant de 700 avant J-C) et, le long de la côte (un peu plus à l’ouest) « El Parque Nacional Bosque Fray Jorg ». Crée en 1941 afin de préserver un écosystème unique au monde et propre au Chili, le parc (géré par la Corporacion Nacional Forestal, CONAF) été déclaré en 1977 réserve de biosphère par l’UNESCO.

Enfin,je vous conseille une halte dans les stations balnéaires de Los Vilos ou de Pichidangui, idéales pour prendre un peu de repos tout en se régalant des produits de la mer. Ces stations balnéaires sont en quelque sorte la porte d’entrée vers la région centrale ou métropolitaine.

 

POUR SE RENDRE AL NORTE CHICO :
Il a un aéroport à La Serena où il est possible d’arriver (en provenance de Santiago) avec Lan Chile  ou Sky Airline).

A la gare routière ou Terminal de buses, arrivent les mêmes compagnies que pour le Nord (Tur busl, Pullman bus , Condorbus) mais aussi d’autres plus petites comme Ciktur ou encore Libac etc…