lundi 18 Déc 2017

Archipiélago Juan Fernandez (Archipel Juan Fernandez)

El Norte Grande | El Norte Chico | La Zona Central | La Zona Sur | La Patagonia | Archipiélago Juan Fernandez | Isla de Pascua

La population de l'ensemble de l'Archipel Juan Fernández est estimée à environ 700 personnes, alors vous pouvez aisément deviner que le nombre d'artisans locaux est forcément réduit.
Cependant l’artisanat s’est développé à partir de trois types de matériaux :

1/ LE CORAIL NOIR
Le travail du corail noir ("coral negro") a semble-t-il toujours existé à Juan Fernandez et on en retrouve des traces sous formes de boutons ou d'aiguilles à tricoter.
Ce corail qu'on appelle aussi "arbre de mer" - même s'il ne s'agit en aucun cas d'un végétal mais d'un animal - est connu depuis l'antiquité pour ses vertus curatives et son nom scientifique, Antipathes, signifie contre les maladies.
Celui de l'Archipel plus précisément dénommé "Antipathes Fernandenzii" fait partie des espèces protégées parce qu'en voie d'extinction. Sa vente est donc soumise à réglementation. Cependant les artisans de l’ile ont la possibilité d’offrir aux touristes de jolis bijoux en or ou argent (mais surtout en argent) réalisés à base de corail noir.
Brenda González s'est spécialisée dans ce type d'artisanat que vous pourrez admirer à San Juan Bautista la principale localité située sur la côte nord de l'île Robinson Crusoe.
 


2/ LE BOIS
La pyrogravure sur bois ou la fabrication d’objets en bois est aussi un mode artisanal de l’Archipel.
Les thèmes relèvent principalement de la mer ou de la faune locale. C’est ainsi que vous rencontrerez des reproductions de goélettes et de barques de pêche, ou d’espèces endémiques comme la langouste de Juan Fernandez (Jasus frontalis), l’otarie de Juan Fernandez(Arctocephalus philipii), ou encore le colibri rouge de Juan Fernandez (Sephanoides fernandensis) etc…



3/ LE CUIR DE POISSON
Depuis une dizaine d'années c'est une nouveauté sur l'Archipel, bien que l'on tanne la peau de poisson dans d'autres secteurs du Chili.C'est ainsi que des pêcheurs et leur famille se sont reconvertis dans cette activité et proposent comme souvenirs des ceintures, des porte monnaie et autres pièces de maroquinerie.