lundi 18 Déc 2017

La Zona Sur (Région Sud)

El Norte Grande | El Norte Chico | La Zona Central | La Zona Sur | La Patagonia | Archipiélago Juan Fernandez | Isla de Pascua

Comme je le disais dans la partie consacrée à la géographie du Chili et aux différentes délimitations des zones touristiques, il est évident qu’il est difficile de dire précisément quand on quitte la partie sud de la Zone Centrale pour entrer dans la partie nord de la Zone Sud…
Alors pour ce qui est de l’artisanat de cette région, cela est d’autant plus compliqué.

Pour LA ZONA CENTRAL, je me contenterai donc de vous rappeler que le vieux marché de Chillan offre un grand intérêt en ce sens qu’il centralise un peu tout ce qu’on peut trouver en matière de « souvenirs » ou de produits locaux, propres à la région.

 


Au passage, je vous conseillerai une petite visite à Laraquete, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Concepción.



Si vous ne souhaitez pas dépenser votre argent en bijoux réalisés à base de « pierre de croix » (piedra cruz), vous pourrez toujours faire une promenade le long du fleuve El Cajon (surnommé el rio Cruces c’est-à-dire le fleuve des croix) et tenter d’y ramasser – sans débourser un seul peso - ces fameuses pierres qui ont la particularité de receler en leur centre un motif en forme de croix.



Selon la légende, une jeune espagnole qui aurait été enlevée par un chef de guerre mapuche (un « Toqui ») en serait tombée éperdument amoureuse et aurait été bannie par ses pairs. Apprenant par la suite la mort de son amour, , elle aurait alors erré le long du fleuve déversant des torrents de pleurs dont chaque larme se serait transformée en pierre de croix.

 


J’ajouterai que si vous avez choisi de faire une halte à Valdivia, faites-vous plaisir en dégustant (et pourquoi pas en rapporter aussi!) les spécialités locales à base de chocolat et de pâte d’amande (« mazapan »).

 

Et pour faire bonne mesure, je mettrai l’accent un peu sur Puerto Montt mais surtout sur Chiloe.

 

A Puerto Montt, vous bénéficierez de deux foires artisanales : l’une à côté de l’ancien terminal de bus qui a l’avantage d’être couverte (ce qui n’est pas négligeable en cette contrée pluvieuse !) et l’autre qui s’étend sur le trottoir jusqu’au quartier-village d’Angelmo qui , de son côté, offre en même temps la possibilité d’une halte gourmande puisque de petits restaurants côtoient un charmant petit marché aux poissons. En fouillant un peu à l’intérieur des échoppes vous pourrez trouver quelques jolis spécimens de sculpture en bois natifs et particulièrement en « alerce » -sorte de cyprès typique de la région.

 


En ce qui concerne Chiloe, l’artisanat de l’ile est l’un des plus authentiques de tout le Chili avec une très forte tradition de production de laine vierge de mouton ou de brebis. Le travail s’effectuant selon un processus totalement artisanal, de la tonte de l’animal jusqu’au tricot en passant par la teinture de la laine. Et sur les marchés vous ne manquerez pas de voir à l’œuvre les tricoteuses « chilotas » fabriquant sous vos yeux de ravissantes petites poupées de laine, des bonnets, des « ponchos » ou des couvertures et les fameuses chaussettes (« calzetines chilotes») que vous utiliserez comme pantoufles durant l’hiver français….


Bref, si vous n'avez pas trouvé votre bonheur grâce aux  différentes pistes que je vous ai données, il vous restera encore la possibilité de vous procurer des cd de musique "chilote". Le côté chansons de marins a de quoi en séduire plus d'un. Je  vous incite donc à succomber au charme de ces mélodies typiques de la culture chilote.